Un peu d'histoire


Une légende aux origines de la ville 

Une légende, celle de Lydéric et Phinaert, situe la fondation de la cité de L'Isle en 640. La première mention de la ville dans les archives date de l'an 1054. La charte de consécration de la collégiale Saint-Pierre, en 1066, est le plus ancien document historique complet. Elle a fait l'objet d'une récente traduction par le professeur Stéphane Lebecq.

 

Le peuplement ancien  

Des éléments archéologiques trouvés dans le sous-sol de la ville indiquent un peuplement ancien de la vallée, au moins depuis le Mésolithique. En Gaule belgique, le site de la future ville se situe aux confins des territoires des Ménaupiens et des Nerviens. Quelques fouilles anciennes d'Henri Rigaux au XIXe siècle ont révélé une présence gallo-romaine sur les rives de la Deûle (Palais Rameau) et un cimetière mérovingien à Esquermes. Plus récemment, des fouilles menées rue des Poissonsceaux et sur l'îlot des Tanneurs, ont mis au jour des vestiges romains. Un édifice rural de la fin du Xe siècle a été fouillé rue Virginie Ghesquière, dans l'ancienne paroisse d'Esquermes, non loin de la chapelle Notre-Dame-de-Réconciliation sous laquelle ont été également découverts des vestiges de la même période. Enfin, une maison carolingienne a été fouillée par le service municipal d'archéologie sous l'actuel conservatoire de musique, place du Concert. Aucun élément archéologique ne permet toutefois de faire remonter le fait urbain avant l’émergence tardive de Lille dans les textes au XIe siècle. Pourtant, des découvertes archéologiques récentes (2008 & 2009) ont révélé ou précisé l'existence d'une continuité urbaine ou néo-urbaine remontant aux temps très anciens, avant même l'occupation romaine, dans les environs immédiats de Lille. En particulier au sud d'une ligne Ouest-Est constituée par un replis crayeux (depuis Loos-epil de soil jusqu'à Wattignies-arbrisseau) avec une descente en pente douce vers le sud. Plusieurs fermes gallo-romaines ont également été trouvées à Wattignies, Seclin, Noyelles, Wavrin, constituant une densité d'occupation inhabituelle. De même, en mars 2009, lors des creusements préparatoires d'un lotissement a Noyelles-lez-Seclin, on a mis à jour un cimetière mérovingien contenant plus de 500 tombes, le plus grand cimetière connu à ce jour au nord de Paris

Quelques dates

1066 : Première mention de la ville dans une charte.
1214 : Bataille de Bouvines : le Roi de France Philippe Auguste bat le comte de Flandre et l'Empereur Germanique Othon IV.
1369 : Par mariage, Lille devient l'une des capitales de l'Etat Bourguignon, avec Dijon et Bruxelles.
1477 : Mort de Charles le Téméraire. Son héritière Marie de Bourgogne épouse Maximilien d'Autriche, apportant la ville aux Habsbourg.
XVI et XVIIè s. : Lille fait partie des Pays Bas Espagnols sous le règne de Charles Quint jusqu'à Philippe IV.
1667 : Prise de la ville par Louis XIV. Lille est rattachée à la France.
1708 - 1713 : Guerre de succession d'Espagne, Lille est occupée par les Hollandais.
1792 : siège de Lille par les Autrichiens.
1846 : Première ligne de chemin de fer entre Paris et Lille.
1966 : Création de la Communauté Urbaine.
1983 : première ligne de métro (VAL).
1993 : Arrivée du TGV Lille Paris, Lille est à 1 heure de Paris.
6 mai 1994 : Inauguration du tunnel sous la Manche.
1994 : Ouverture de la ligne TGV-Nord européens Lille Londres Bruxelles et inauguration d'Euralille.

Lille Guide Ville 2009 - 2014